fbpx

Noël chez Manou

J’aimerais vous raconter Noël chez ma grand-mere, quand j’étais enfant, en France.

Tout d’abord parce que ça fait parte de mes plus beaux souvenirs d’enfance, mais aussi parce qu’il y a des points curieux pour ceux qui veulent savoir un peu plus sur la vraie vie en France, hors clichés et stéréotypes.

Pendant des années je passais toujours Noël, en France, chez ma grand-mère maternelle. C’était vraiment magique.

Ma grand-mère, on l’appelait Mano, c’était une vielle dame aux cheveux blancs, qui adorait les enfants et donc Noël pour elle c’était sacré!

Elle habitait au troisième étage d’un ancien immeuble sur la Place de la Comédie, à Montpellier, et il n’y avait pas d’ascenseur pour monter. Dans les escaliers il y avait une mystérieuse porte, mais je vous parlerai de cette porte dans un autre texte!

Du balcon de chez elle on pouvait voir les décorations sur la place, le cinéma juste en face et on écoutait, nuit et jour, la vie dehors.

Sur la place de la Comédie, pas de voitures, juste de gens, des terrasses de café, des familles, des enfants et, peut-être, le père-noël.

 

On arrivait du Brésil en plein hiver français, c’était l’heure de mettre nos gants, nos bonnets, nos écharpes et blousons et profiter de l’hivers européen. À Montpellier il ne neige presque jamais, mais c’était quand même très amusant.

Chez Manou il y avait la famille, qui a chaque année était de plus en plus grande et, je ne sais pas si vous le savez, mais dans le sud de la France quand on salue quelqu’un on doit faire trois bises. À un certain moment on était plus de 30 dans la famille, ce qui faisait plus de 90 bises!!!

Bon, je reviens à Noël.

La tradition chez Manou était toujours la même:

Quelques jours avant le 24, les enfants allaient décorer la maison, Manou sortait ses boîtes de décoration et décidait si la fête cette année serait bleue et argent ou rouge et doré. Les enfants faisaient la déco un peu n’importe comment, et dès qu’ils sortaient de la maison, Manou changeait tout le décor.

 

Puis, le 24 venu, les hommes étaient chargés d’aller chercher les huîtres, qui ne pouvaient pas manquer à la fête, et les enfants faisaient la Pâte d’amande et fourraient les noix et les dattes avec cette délicieuse pâte verte et rose. En fait, on en roulait 3 on en mangeait 1, eh oui! J’ai toujours été gourmande, et ça vient de famille!

Le moment arrivé toute la famille était là!

Le sapin à sa place, la table garnie, le sourire sur tous les visage, même si cela cachait des malentendus du famille, on se disait tous que c’était important pour elle…

Puis, on mangeait, on parlait et à un certain moment, un des adolescents de la famille regardait par le balcon et voyait, sur la Place de la Comédie… le Père-Noël!!!

Il criait: Le père-Noël est là!!!!

Alors les enfants se jetaient dans les escaliers, ils descendaient à tout vitesse.

C’était le temps pour que les adultes puissent mettre tous les cadeaux sous le sapin, et dès qu’ils avaient fini, ils faisaient signe, par la fenêtre au plus âge qui était descendu avec les enfants sur la Place de la Comédie.

Les enfants revenaient alors, un peu déçus de ne pas avoir trouvé le père-noël, mais pleins d’espoir en attendant qu’il ait quand même laissé des cadeaux, et alors ils me disaient toujours la même chose: Le père-noël est passé, mais il n’a pas pu attendre, il devait aller jusqu’au Brésil encore, alors il a laissé les cadeaux.

Alors c’était la fête!

La tradition de Manou était que le plus jeune devait choisir un cadeau, on regardait pour qui c’était et chacun ouvrait son cadeau à tour de rôle.

C’était une scène qui durait bien plus d’une heure, parce que la Manou, elle voulait voir tous les cadeaux, et je vous rappelle… On était plus de 30!!!

Enfin, Noël restera toujours quelque part, dans les mémoires de mon enfance, Noël, cette drôle de fête qui ferait si plaisir à ma Manou, à notre Manou…!

IMAGEM: Place de la comédie

Clique aqui para deixar o seu comentário abaixo

Dirley - a few months ago

Que história linda!!!!! Amei.

Reply
Heloisa Grobman - a few months ago

J ai adore! Quelle belle histoire!

Reply
Deixe o seu comentário:
Scroll Up